Patronage Laïque Le Gouill - Stade Quilbignonnais
Association Laïque d'Éducation Populaire - Brest

Vous êtes dans : Accueil > Le Patro > Notre histoire

Infos pratiques

Les horaires du secrétariat

Pratiquer une activité au Patro

Constituer le dossier administratif ALSH

Les tarifs

Venir au Patro

Nous contacter

Téléchargements

Fiche de liaison enfant
Certificat médical enfant
Fiche adhérent adulte

Le Patro

Présentation

Notre histoire

Les salariés

Partenaires

Participer à la vie associative

Les instances

Les commissions

En lien avec la vie de l'association...

Assemblée générale 2019

Publié le 29/06/2019

Jean-Luc Roudaut a fait le chaud pour Maella !

Publié le 01/02/2019

Bienvenue Blandine !

Publié le 14/01/2019

Groupe de travail enfance-jeunesse

Publié le 15/10/2018

Priorité à l'enfance et à la jeunesse

Publié le 24/09/2018

Notre histoire

Il est une constante dans toute l’histoire de notre association, c’est son rapport avec le mouvement ouvrier et le mouvement laïque. Ces deux grands courants d’idées convergents et complémentaires qui ont présidé à sa naissance et font encore, de nos jours, sa richesse et sa spécificité. Les origines : 1937 : L’Union Sportive Ouvrière Quilbignonnaise, une association engagée sur le quartier des 4 Moulins L’Union Sportive Ouvrière Quilbignonnaise (U.S.O.Q.) origine de l’actuel “ PLM Jean le Gouill/Stade Quilbignonnais “ est née en septembre 1937. En France de nombreux clubs ouvriers se créent et adhérent à la FSGT, fédération issue du mouvement ouvrier. À Brest, l’USOQ est en 1937 le premier club FSGT. Jean Le Gouill, l’un de ses principaux créateurs, est aussi l’un des créateurs de la FSGT à Brest et en Bretagne. Il sera d’ailleurs le Président du Comité Régional de 1946 à 1964.

1945 : PL de St Pierre 4 Moulins et Stade Quilbignonnais

Le 12 décembre 1945 se crée le Patronage Laïque de St Pierre et des 4 Moulins. L’USOLQ décide, parallèlement, de fusionner avec le patronage et d’en devenir la section sportive sous le nom de Stade Quilbignonnais.Jean Le Gouill, l’un des fondateurs de l’USOQ et de l’USOLQ est aussi l’un des principaux fondateurs du Patronage Laïque de St Pierre 4 Moulins, et est à l’origine de la fusion de l’USOLQ avec le Patronage.

1973 : PL Jean Le Gouill

Suite à la construction par la ville de Brest d’un nouveau bâtiment pour le PL de St Pierre 4 Moulins, rue Tartu, en 1973, il est décidé de donner au patro le nom de Jean Le Gouill, brutalement décédé le 17 avril 1972, au lendemain de la kermesse annuelle.

1995 : PL Jean Le Gouill/Stade Quilbignonnais

Depuis 1945, date de la création du patronage et de la transformation de l’USOLQ en Stade Quilbignonnais qui en devient la section sportive, il y a toujours en fait deux associations qui ont chacune leurs statuts, leur Conseil d’Administration, leur Président ou Présidente. En 1995, il est apparu souhaitable de compléter l’unification.
Le PL Jean Le Gouill et le Stade Quilbignonnais ne forment plus désormais qu’une seule association, avec des statuts et un CA unique sous une appellation qui, pour rappeler les origines et la spécificité, conserve le nom “ Stade Quilbignonnais “ associé à “ PL Jean Le Gouill. En 2007/2008, le Patro comptait 459 adhérents.enfants (dès 3 ans), jeunes, adultes et anciens. 207 sportifs pratiquaient au sein de 8 sections et 272 en sections socioculturelles.

En 1973, le nom de Jean Le Gouill a été donné au Patro

Jean Le Gouill (1909-1972), secrétaire général de l’USOQ et de l’USOLQ, puis Président du Stade Quilbignonnais, de 1947 à 1952. a été l’un des principaux fondateurs de l’Union Sportive Ouvrière Quilbignonnaise en 1937, et du Patronage Laïque de St Pierre en 1945. Il a occupé les fonctions de : secrétaire général de l’USOQ et de l’USOLQ, Président du Stade Quilbignonnais, de 1947 à 1952, Secrétaire général du Patronage Laïque de St Pierre de 1946 à 1951, président jusqu’en 1969, et président d’honneur jusqu’à son décès en avril 1972. Jean le Gouill a été également l’un des principaux fondateurs et militants de la FSGT, où il assurera les tâches de secrétaire général puis de président, du Comité Régional de Bretagne de 1946 à 1964.
Chevalier des Palmes Académiques, médaillé de la Jeunesse et des Sports, il fut également membre du CA de la Fédération des Oeuvres laïques du Finistère, secrétaire de la Société des Patronages Laïques Municipaux, conseiller municipal et responsable de l’amicale des locataires de Quéliverzan.

Militant laïque, militant du mouvement sportif, militant politique de gauche, Jean Le Gouill, a vécu une vie d’actions et de luttes au service de la jeunesse, de la population et de l’idéal laïque et démocratique...